ISLANDE – Jour 3

carte-frontieres-islandejour3

Dimanche 15 février : Péninsule de Snæfellsnes

Le matin nous nous réveillons vers 8h et allons rapidement prendre notre petit déjeuner. Le gérant du camping de Fossatún a du préparer le petit déjeuner, et copieux en plus, rien que pour nous car nous sommes apparemment les seuls clients.  Très gentiment, il nous montre sur une carte les principaux endroits à visiter dans la péninsule.

Pendant qu’Eric s’installe dans la salle, je fais quelques photos des alentours et profite du fait qu’il ne pleuve pas encore franchement, car le ciel est bien couvert. Le jour se lève doucement et dévoile le charmant paysage. En effet, le camping surplombe le torrent la Hvita puis derrière, un parcours retraçant la légende d’un troll emporté par le torrent. Il n’y a pas de neige, ou très peu, les couleurs donnent presque un aspect automnal au paysage qui contraste avec toute la neige que nous avons vu vers Reykjavik.

fossatun fossatun3

Je ne prends pas le temps de lire la légende du troll sur les panneaux, j’imagine que les familles avec enfants qui viennent dans cet endroit doivent immortaliser le lieu en mettant leurs enfants dans la grosse marmite ! Bon j’avoue que nous l’avons faite aussi cette photo…

Il n’y a personne, chose que j’apprécie particulièrement en voyage et qui va être assez récurrent. C’est peut être une des raisons pour lesquels j’ai vraiment aimé ce road trip car, parfois, nous avions l’impression d’avoir le pays rien que pour nous…

Après le petit déjeuner nous faisons encore un rapide petit tour puis nous prenons la route vers 10H pour la péninsule sous une légère bruine.

La Péninsule de Snæfellsnes fait partie des endroits que nous avons préférés durant ce road trip islandais. Entre la nature sauvage, les montagnes enneigées, les plages et champs de lave et les petits villages, c’est un vrai concentré d’Islande (d’ailleurs elle est surnommée l’Islande miniature ») Elle est à voir absolument lors d’un voyage en Islande et même pourquoi pas durant un long week end à Reykjavik car elle est proche de la capitale (un peu plus d’une centaine de kilomètres pour arriver à Búðir). Les jours où la météo le permet, il est même possible de partir pour une croisière d’observation des orques et des baleines.

Dans notre précipitation, je zappe deux des points d’intérêts sur le chemin : le café où a été tournée une scène du film Walter Mitty qui se trouve à Bogarnes ainsi que la petite église du village de Búðir qui a la particularité d’être toute noire et très photogénique… Bref…  ce n’est pas grave, cela fait deux autres raisons de retourner en Islande !

péninsule de sroute

Sur la route entre Fossatún et Arnarstapi, qui sera notre première étape, je ne peux pas m’empêcher de m’arrêter pour prendre des photos. La lumière est belle malgré les nuages sombres dans le ciel, le soleil parvient à percer par moment et nous offre des des paysages d’or et d’argent entre l’herbe curieusement jaune et la neige et les lacs gelés.

péninsule de s péninsule de s2 péninsule de s3

péninsule de s13

Quelques stops photos plus tard donc, nous voici à Arnarstapi.

arnarstapi7

arnarstapi8

Après un rapide tour du petit village de pêcheur, nous nous rendons à l’arche de pierre de Gatklettur puis sur le petit sentier balisé menant au littoral.

arnarstapi

De là, nous avons une jolie vue sur les murs de roche tombant verticalement dans la mer sur lesquels les vagues viennent s’écraser, les arches et les petites grottes formées par les coulées de lave solidifiées du volcan Snæfellsjökull. De nombreux oiseaux viennent nidifier dans les environs lorsque c’est la saison. C’est aussi un lieu considéré comme sacré où chaque été des chamans et des sorciers se réunissent…

arnarstapi2 arnarstapi3 arnarstapi6

Nous nous rendons ensuite dans le petit village d’Hellnar. Là, je craque littéralement pour les petites maisons noires alignées de manière très géométrique et partiellement recouvertes de neige, la petite église et son cimetière qui surplombe la mer… Sur les photos on dirait presque un petit village miniature…

hellnar3Hellnar2hellnarHellnar 7hellnar6hellnar4hellnar5

Nous continuons notre chemin le long du Snæfellsjökull National Park. Nous faisons un petit stop très furtif à Djúpalónssandur puis un autre pour aller voir un lac partiellement gelé et marcher un peu aux alentours.

Djúpalónssandur

péninsule de s6péninsule de s9

Nous faisons vite demi-tour car le temps se gâte sérieusement et la neige commence à tomber. Sur le chemin retour pour regagner notre véhicule, nous remarquons des empreintes fraîches croisant nos empreintes de pas près du lac. Au vue de la forme nous en concluons qu’il s’agit d’un petit renard. Malheureusement nous n’aurons pas la chance de le voir, mais en suivant ses traces, nous sommes arrivés à ce qui semblait être des terriers… Peut être qu’avec un peu plus de temps nous aurions pu les apercevoir mais nous devions filer pour pouvoir terminer notre tour de la péninsule et arriver à Grundarfjördur avant la nuit.

La route 574 nous mène aux alentours de Ingjaldshólskirkja puis dans le petit village de Ólafsvík où je prends quelques clichés de la jolie église Kirkjutún sous les flocons de neige, et du petit port de pêche.

eglise olavsvikzglise olavsvikolavsvikolavsvik2

Nous longeons une petite plage de sable noir recouverte de neige par endroit ce qui crée un joli contraste. Eric a voulu tester la température de l’eau mais s’est fait surprendre par une vague d’eau glacée… comme quoi des chaussures imperméables sont bien pratiques (les siennes ne l’étaient pas…)

péninsule de s10

Nous approchons bientôt Grundarfjördur

péninsule de s11

Nous apercevons la fameuse Kirkjufell, la « montagne église », seule au milieu d’une étendue plate. La neige n’a pas encore eu le temps de la recouvrir mais ce sera chose faite le lendemain matin…

kirkjufell

péninsule de s12

Il est 17H, pile dans les temps, et nous nous rendons à notre hôtel, le Framnes. Situé en bord de mer avec une jolie vue sur le fjord et sur les montagnes, cet hôtel est très sympa. En plus, les chambres sont luxueuses, avec WIFI gratuit et il possède un restaurant proposant de très bons plats pour le dîner et un copieux petit déjeuner.

En revanche, nous n’avons pas été très chanceux avec notre chambre… Nous avons du changer une première fois de chambre car notre porte ne se fermait pas… puis une fois installer dans notre nouvelle chambre, une alarme anti incendie se mettait en marche toutes les 30 minutes dans un bruit assourdissant. Une fois ce petit problème réglé nous étions très bien…

Grundarfjördur2

Le soir nous allons donc manger un délicieux pavé de saumon grillé et risotto qui étaient vraiment les bienvenus après cette journée bien remplie. A la réception de l’hôtel, nous donnons nos noms et numéros de téléphone afin d’être prévenus si une aurore boréale pointe le bout de son nez pendant la nuit…

En scrutant le ciel nous apercevons une trouée de ciel étoilé et décidons donc de rouler un peu en nous éloignant des lumières de la ville et en veillant à bien rester sous la trouée. Nous voulons tenter notre chance car, rappelons-le, un de nos objectifs pour ce voyage est de voir des aurores boréales…

D’autres personnes ont eu la même idée et nous croisons quelques véhicules garés le long de la route. Nous choisissons un emplacement et attendons un peu mais le ciel se couvre très vite et ne fait qu’une bouchée de notre trouée de ciel dégagé. Pas d’aurore boréale ce soir… Nous rentrons donc nous coucher en espérant quand même un peu que le téléphone sonne pendant la nuit…


Jour 2          Index          Jour 4


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>