ISLANDE – Jour 5

carte-frontieres-islandejour5

Mardi 17 février : Hvammstangi  – Glaumbaer – Péninsule de Tröllaskagi – Mývatn

La neige est tombée en grande quantité cette nuit et c’est sous un beau ciel dégagé que nous quittons notre cottage de Hvammstangi.

hvammstangi2

Pendant qu’Eric fait un stop dans le petit supermarché pour nous acheter un petit déjeuner et quelques provisions pour la journée, je profite de la jolie lumière rosée du levée du jour pour prendre quelques photos. Nous n’aurons pas vu grand-chose de Hvammstangi, d’ailleurs c’est une constante : nous ne nous attardons pas dans les petits villages au profit des paysages.

hvammstangi3 hvammstangi4 hvammstangi5

Sur la route, nous admirons les lumières du levée de soleil. Le temps s’annonce vraiment radieux aujourd’hui…pourvu que ça dure!

DSC03316 levée de soleil levée de soleil2

Direction Blönduós et son église à l’architecture étrange et un poil austère ressemblant à un cratère volcanique.

Blönduós3 Blönduós2 Blönduós

Puis, au nord de Varmahlíð, sur la route 75, nous nous arrêtons à Glaumbær, un ensemble de petites fermes en tourbe traditionnelle islandaise, datant du XIXème siècle, à côté d’une église au toit rouge et d’un petit cimetière.

Glaumbær7

Glaumbær Glaumbær2 Glaumbær3 Glaumbær6 Glaumbær4

Le temps est vraiment agréable ce matin et nous espérons que cela va durer pour notre tour de la péninsule de Tröllaskagi.

Malheureusement, au fur et à mesure que nous nous avançons vers la péninsule, le temps se gâte. Le ciel bleu se fait croquer petit à petit par un gros nuage noir menaçant. Le paysage est pourtant assez beau : à droite les montagnes enneigées, à gauche la mer du Groenland…

la péninsule de Tröllaskagi la péninsule de Tröllaskagi21la péninsule de Tröllaskagi3 la péninsule de Tröllaskagi4

la péninsule de Tröllaskagi5

Et puis la neige arrive ainsi que le vent et nous avons le droit à du blizzard, pas très agréable sur une route sinueuse de montagne déjà bien enneigée !… Il va nous suivre jusqu’à l’entrée du tunnel reliant Siglufjörður à Ólafsfjörður.

la péninsule de Tröllaskagi6

Miracle, à la sortie du tunnel : le ciel bleu et le soleil sont là ! Le blizzard et le mauvais temps sont restés de l’autre côté du tunnel ! Ce changement climatique total est assez surprenant, mais c’est tant mieux ! Nous pouvons enfin profiter du paysage sous ce soleil radieux et nous faisons un petit stop au port de pêche de Ólafsfjörður.

Ólafsfjörður Ólafsfjörður2 Ólafsfjörður3 la péninsule de Tröllaskagi9la péninsule de Tröllaskagi11la péninsule de Tröllaskagi8 la péninsule de Tröllaskagi7 la péninsule de Tröllaskagi10

Nous continuons notre route tranquillement vers Akureyri. Le paysage change, nous quittons les montagnes enneigées et les fjörds pour un paysage plus plat et vert. On croise même quelques moutons.

surlarouteakureyri surlarouteakureyri2 surlarouteakureyri3 surlarouteakureyri4

Nous ne marquons pas de stop à Akureyri car, encore une fois, les villes ne sont pas ce qui nous intéresse le plus.

En revanche, nous marquons l’arrêt aux chutes de Goðafoss, sur la route 1, entre Akureyri et Mývatn, l’une des plus célèbres d’Islande. Pour la petite histoire, Goðafoss a été baptisé de la sorte lorsque le Parlement islandais décida d’adopter le christianisme et de jeter les idoles de l’ancienne religion nordique dans cette chute qui devint alors la « chute des Dieux ».

godafossgodafoss2 godafoss4 godafoss3

Il est déjà 17h passé et la luminosité est en train de décroître. Nous nous engageons sur le sentier qui mène aux différents points de vue sur la cascade. Il est possible de descendre jusqu’au niveau des chutes mais vu l’état d’enneigement du chemin en pente je ne tente pas la descente. Je me contente donc de prendre des photos d’en haut ce qui est déjà très bien. Les chutes ne sont pas très hautes ni impressionnantes mais elles n’en sont pas moins magnifiques.

godafoss6

Nous profitons d’un bon chocolat chaud et d’un délicieux muffin dans le café / boutique souvenir juste à côté histoire de se réchauffer un peu, avant de reprendre la route pour Mývatn.

Nous arrivons à Mývatn à la tombée de la nuit. Tout de suite en sortant du 4×4 je reconnais cette odeur particulière d’œuf pourri qui indique la présence de sulfure dans l’air. Nous en avions respiré pendant 4 jours lors de notre séjour à Yellowstone cet été…

Nous avons choisi la Dimmuborgir Guesthouse, près du lac, dans laquelle nous allons rester 3 nuits. Mývatn est notre dernière étape avant le chemin retour vers Reykjavik et nous espérons bien y voir une aurore ou deux !

Et justement, à l’arriver, on nous dit qu’une grosse aurore boréale est prévue et sera bien visible aux alentours de minuit une fois que les nuages se seront dissipés… On croise les doigts !

Nous allons manger au café Vogafjos au cadre un peu spécial. C’est en fait une ferme en activité avec un élevage de vaches et donc des produits laitiers frais. Avant de rentrer dans le restaurant, nous croisons les vaches tranquillement en train de manger dans leur étable.

café myvatn

Puis, nous pénétrons dans une salle à l’arrière du restaurant qui donne directement sur l’étable et le popotin des vaches ! Mais heureusement ce n’est pas la salle principale. Celle-ci possède une grande baie vitrée qui donne sur le lac et les champs. Je commande de la truite fumée, des œufs en omelette, une salade de saison, du pain noir et un skyr nature en dessert.

A la sortie du restaurant il neige beaucoup et le ciel est vraiment ultra couvert… Va-t-il vraiment y avoir une aurore boréale ce soir ou bien on nous a donné de faux espoirs ?… Nous ne désespérons pas tout de suite et allons tout de même jeter un œil aux prévisions météo… Finalement après avoir guetté le ciel et une hypothétique éclaircie, nous nous rendons à l’évidence : il n’y aura pas d’aurore ce soir ! De toute façon, nous sommes trop fatigués pour attendre minuit.

Notre bungalow est plutôt sympa mais l’eau dégage une forte odeur d’œuf pourri (le sulfure présent dans les tuyaux certainement) et cela gâche un peu le moment tant attendu de la douche bien chaude…

Après avoir transféré comme tous les soirs les photos de la journée et rempli mon carnet de voyage, nous jetons un dernier coup d’œil au ciel, toujours aussi couvert, avant de nous endormir…


Jour 4 : aurore boréale          Index          Jour 6


2 réponse

  1. Céline dit :

    Bonjour,

    Nous partons en Islande dans 3 semaines pour faire le sud d’ouest en est, avez-vous des petits conseils à nous donner ?:)

    Et nous n’avons pas réservé d’hôtel (sauf Reykjavik) ou auberge pour pas être bloqué à un endroit ou devoir faire demi tour. On a vu sur plusieurs blog des personnes qui sont allées en Islande en février qui n’avaient pas réservé les logements et ça semblait pas poser de difficultés. On est fous ou ça peut le faire ?

    Céline & Denis

    • Lisa Lorablu dit :

      Bonjour Céline,

      Et bien je pars également en Islande dans 1 petit mois et je fais exactement la même chose ! C’est vrai que parfois les conditions météo peuvent être bloquantes et que dans ce cas il est préférable d’être libre au niveau des logements. C’est ce que j’ai fait aussi lorsque j’y suis allée en novembre 2015 et je n’ai eu aucun soucis. Le seul endroit à mon avis qui peut être un peu critique, car le plus touristique, c’est Jökulsarlon mais je pense quand même que c’est jouable sans problèmes.

      Bon voyage !

Répondre à Lisa Lorablu Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>